Antoine Chezy : "un ingénieur inconnu ou l'histoire d'une formule hydraulique"
13 September 2018

Les 35e journées européennes du patrimoine sont l'occasion pour l'École nationale des ponts et chaussées de mettre en lumière l'un de ses illustres ingénieurs, Antoine Chezy (1718-1798).
Homme discret et méconnu, il incarne magnifiquement la transmission des savoirs par son parcours exemplaire. Entré à l'École en 1747, il sort major de sa promotion en 1751. En tant qu'ingénieur des ponts et chaussées, il œuvre pour la construction des ponts de Trilport, de Mantes et de Neuilly-sur-Seine aux côtés de Perronet, pour le Canal de Bourgogne, ou encore pour la régulation des eaux de l'Yvette et d'une partie de la Bièvre, travaux grâce auxquels la formule de Chezy verra le jour. Il inscrit son nom dans l'histoire de l'enseignement de l'École en tant qu'enseignant en mathématiques et mécanique, directeur des études puis directeur. Il mène en parallèle des recherches qui lui permettent de perfectionner ou de mettre au point de nouveaux instruments scientifiques (niveau à bulle d'air et à lunette, niveau à pente).

Nous vous invitons à découvrir le portrait et l'œuvre de Chezy au travers de l'article de Jean-Marie Derouard que nous remercions chaleureusement pour son aimable autorisation de diffusion.