La photographie "Pont et place de la Concorde" des frères Bisson fait son entrée dans les collections patrimoniales
09 March 2017

Ponts

Présentation de la dernière acquisition du pôle Patrimoine de l’École lors d’une vente aux enchères à Drouot par l’étude Binoche et Giquello, en novembre 2016, une photographie intitulée « Pont et place de la Concorde », Paris, 1854, par les frères Bisson.

Il s’agit d’une photographie (épreuve sur papier salé) mesurant 273 x 443 mm, avec tampon signature noire à droite du pont sur l’image.

Les frères Bisson, Louis-Auguste (1814-1876) et Auguste-Rosalie (1826-1900) font partie des pionniers de la photographie. Comme Edouard Baldus (1813-1889) ou Gustave Le Gray (1820-1884), ils abandonnent rapidement la pose au profit de l’instantané. Ils sont particulièrement reconnus pour leur utilisation de très grands tirages (jusqu’à 100 x 81 cm) et leur mise en pratique commerciale de leurs techniques. De 1852 à 1863, la « maison Bisson Frères », rue Garancière, à Paris, totalise jusqu’à 30 employés. Les frères Bisson sont membres de la Société française de photographie (fondée le 15 novembre 1854, elle est composée d'amateurs, d'artistes, d'hommes d'affaires et de scientifiques, tenant des réunions, organisant des expositions régulières des travaux de ses membres, donnant des conférences, etc.) et y exposent régulièrement. Les frères Bisson ont non seulement photographié Paris (notamment, à l’occasion des Expositions universelles de 1867, 1878 et 1889) mais aussi d’autres pays et ils restent surtout connus pour leurs séries de photographies sur le massif du Mont-Blanc, commandées par Napoléon III. Ils ont d'ailleurs réalisé par deux fois l'ascension du mont Blanc et rapporté ainsi les premières photographies d'alpinisme.

Cette acquisition vient enrichir les collections patrimoniales de l’École pour 2 raisons. Elle porte à 15 le nombre de photographies des frères Bisson et trouve ainsi sa place à côté de représentations du pont de Bercy en construction (don de Lalanne, 11ème directeur de l’École de 1877 à 1881) ou encore d’une magnifique photographie du Pont des Arts, datant aussi de 1854 et achetée par l’École.

La seconde raison porte sur le sujet même de cette photographie qui est le pont de la Concorde, à Paris. C’est en effet Jean-Rodolphe Perronet (1708-1794) qui est chargé en 1787 de la construction de ce pont en arc. Ce pont était en projet depuis 1725, lors de la construction de la place Louis-XV (aujourd'hui place de la Concorde), pour remplacer le bac qui assurait alors la traversée à cet endroit.
La construction sera terminée en 1791, avec une chaussée de 8,75 m de largeur et de deux trottoirs de 3 m. Si on trouve une quarantaine de dessins illustrant la construction de ce pont, en revanche, c’est la première photographie représentant ce pont à entrer dans les collections patrimoniales de l’École.