Le projet français du canal de Panama
01 July 2016

À l'heure de l'inauguration du canal de Panama rénové et agrandi, la direction de la Documentation, du Patrimoine et des Archives de l'École des Ponts vous propose de vous (re)plonger dans l'histoire du canal à travers la consultation d'une sélection de documents numérisés issus du fonds ancien.

Les ingénieurs des ponts ont en effet été très actifs dans la conception et la réalisation du canal de Panama dont le but était de relier l'océan Atlantique à l'océan Pacifique par l'Amérique Centrale. C'est notamment à Adolphe Godin de Lépinay que l'on doit le projet de canal à écluses et la création d'un lac artificiel destiné à réduire les problèmes de montée des eaux.

Les difficultés financières auxquelles s'ajoutent les affaires de corruption débouchent sur le "scandale de Panama" et mettent fin au projet de "canal français". La Compagnie universelle du canal interocéanique de Panama, créée par le diplomate et entrepreneur français Ferdinand de Lesseps, est mise en liquidation judiciaire en février 1889. La Compagnie nouvelle du canal de Panama constituée par l'ingénieur des ponts Philippe Bunau-Varilla, lui succède en 1904. En raison d'un manque de financement, elle cesse ses activités 10 ans plus tard. 
La concession et la Compagnie nouvelle du canal de Panama sont rachetées par les États-Unis lors du Traité Hay-Bunau-Varilla du 18 novembre 1903. La poursuite des travaux est donc menée par les américains qui inaugurent le canal le 3 août 1914.

L'Autorité du Canal de Panama souhaite aujourd'hui valoriser l'histoire du canal à travers la constitution d'une bibliothèque numérique exhaustive. Elle a donc entrepris un vaste programme de numérisation de toutes les œuvres ayant trait à ce canal conservées partout dans le monde. C'est dans le cadre de ce projet appelé "Panama Canal Expansion Program" que des chercheurs se sont tout particulièrement intéréssés au fonds conservé à l'École nationale des ponts et chaussées, composé essentiellement de documents textuels. Quelques documents manuscrits, tel que le Rapport sur la situation des travaux du canal de Panama rédigé en 1885 par le consul de France La Vieille, constituent des sources précieuses sur l'histoire du canal.

Un autre rapport composé de planches graphiques, de cartes et de diagrammes retient également l'intérêt des historiens : http://patrimoine.enpc.fr/document/ENPC01_OUV_4_29447

Les 13 documents identifiés, représentant plus de 1000 vues, ont été numérisés grâce au financement de l'Autorité du Canal de Panama dans le cadre d'une convention établie entre l'agence gouvernementale et l'École des Ponts ParisTech. Ils intégreront prochainement la future bibliothèque numérique dédiée au canal de Panama.

Ils sont également consultables sur la Bibliothèque numérique patrimoniale des Ponts.