Cartes postales : Auguste-Hippolyte Collard
18 May 2016

Cette collection de cartes postales présente dix photographies prises par Auguste-Hippolyte Collard entre 1856 et 1873. Il s’agit d’épreuves photographiques réalisées sur papier albuminé.

Auguste-Hippolyte Collard est né en 1812, il se spécialise comme photographe industriel en ouvrant son premier studio en 1855. Dès 1857, il devient photographe de l'Administration des ponts et chaussées et produit pour le ministère des Travaux publics des albums documentant la construction de nouveaux ponts parisiens : pont Saint-Michel (1857), ponts Louis-Philippe et Saint-Louis (1860-62), pont de Bercy (1863-64)…, il meurt en 188. ?

Ces photographies sont à la fois une illustration de la vie parisienne et un témoignage des grands travaux publics réalisés par les ingénieurs des ponts et chaussées au XIXe siècle. Mais leur but principal est de documenter et illustrer les dossiers des ingénieurs des ponts et chaussées.

Dans cette collection, huit photographies sont issues de l’album intitulé : «Ministère des Travaux publics. Photographies : Seine. Seine & Oise. ». Cet album compile une sélection de photographies réalisées par Collard entre 1856 et 1873. Sur les trente neuf vues qui constituent l’album, nous avons sélectionné les photographies des ponts parisiens suivants : le pont Neuf, le pont Louis-Philippe, le pont d’Austerlitz, le pont de l’Alma, le pont Sully, le pont Saint-Michel. Sont également issus de cet album une photographie de la place de la Concorde et le siphon de la dérivation de la Dhuys.

Il est fréquent à cette époque que le ministère des Travaux publics commande des albums photographiques auprès de grands photographes comme Auguste-Hippolyte Collard. Certains de ces albums étaient ensuite présentés lors des expositions universelles, c’est probablement le cas de cet album, sans doute présenté à l’exposition universelle de Vienne en 1873.

Deux autres photographies viennent compléter cette collection : la balayeuse Tailfer (s.d), conçue en 1864 par l’ingénieur Tailfer, était destinée à nettoyer les rues de Paris ; ainsi qu’une photo du pont au Change prise entre 1858 et 1860.

Ces cartes postales sont disponibles à l'achat :
A l'unité : 1 € TTC
10 cartes postales : 8 € TTC
Contact : annaick.le-gratiet@enpc.fr