Cartes postales : les portraits
25 April 2016

En 1858, le Conseil de l’Ecole met en place en dernière année un enseignement théorique et pratique de la photographie. Il a lieu chaque année en avril juste avant le début des examens. Il se déroule dans le laboratoire et « sur le terrain ».

Les sujets des manipulations sont souvent les élèves eux-mêmes qui constituent un bon sujet d’études pour leurs camarades. Ils travaillent en demi-groupe, généralement par équipe de deux. Ils se photographient mutuellement, individuellement, par catégorie d’élèves ou tous ensemble.

La première guerre mondiale porte un coup fatal à l’enseignement théorique. En revanche, les applications pratiques se poursuivent jusqu’à la suppression de l’atelier de photographie en 1936, en raison de la lourde charge budgétaire qu’il constitue. L’habitude reste d’effectuer des photos de promotion mais ce sont désormais des agences privées qui prennent les clichés. 

L’esprit facétieux des élèves, si souvent dénoncé par la Direction, transparaît sur les photos, particulièrement sur celles du XIXe où ils posent avec une singulière décontraction. Après la guerre de 14, les attitudes deviennent plus sages, ou tout au moins plus classiques. 

Le résultat de ces travaux est une exceptionnelle collection de portraits d’élèves, presque ininterrompue de 1858 à 1952. Après, des trombinoscopes remplacent les photos. Dans les années 1990, le Bureau des élèves décide de refaire des photos de promotion mais rares sont celles qui ont été conservées. A partir des années 2000, la photographie numérique et sa conservation aléatoire, porte le coup de grâce aux photos de promotion d’antan.

Ces cartes postales sont disponibles à l'achat :
A l'unité : 1 € TTC
10 cartes postales : 8 € TTC
Contact : annaick.le-gratiet@enpc.fr