Cours de l'École des Ponts et Chaussées

Présentation

Lors de la séance du 13 octobre 1817 du Conseil de l’École royale des ponts et chaussées, le directeur Gaspard Riche de Prony souligne la nécessité d’établir un programme détaillé de chaque cours. Les élèves seront tout d’abord invités à prendre des notes. Ces notes seront par la suite lithographiées et accompagnées, selon la discipline, de planches gravées.

Les cours de l’École nationale des ponts et chaussées ont été numérisés pour les années 1800 à 1945 environ, soit un ensemble de près de 450 cours, 150 000 pages et 5 000 planches.

Ils permettent de suivre l’évolution des programmes de l’École à travers les principales disciplines enseignées comme l’analyse, l’architecture, le béton armé, la chimie, les constructions civiles, maritimes, métalliques, le droit, l’économie politique et sociale, la géologie et minéralogie, l’hydrologie, la mécanique, la navigation intérieure, la photographie, la physique, les routes, etc.

Parmi les grands ingénieurs ayant enseigné, on peut citer entre autres les noms de Jacques Bresse, Albert Caquot, Philippe Croizette-Desnoyers, Ferdinand de Dartein, Alfred Durand-Claye, Charles Mandar, Charles-Jospeh Minard, Romain Morandière, Claude Navier, Maurice d’Ocagne, Émile Quinette de Rochemont, Jean Résal, Léonce Reynaud, Paul Séjourné, François Voisin-Bey, etc.

Page précédente Page suivante