Histoire de l'École

Présentation

La collection Histoire de l’École rassemble divers écrits tant manuscrits qu’imprimés ayant trait à la vie de l’établissement depuis ses origines (1747). C'est ainsi que les procès verbaux des conseils tiennent une place importante dans cette collection et représentent un ensemble de plus de 8 000 pages.

Le décret impérial du 25 août 1804 relatif au corps des Ponts et Chaussées crée un conseil au sein de l’École pour traiter des affaires liées à la « discipline et à l’administration de l’École, à l’instruction et au personnel des élèves ». Les procès-verbaux des conseils sont consignés dans des registres.

À partir de 1851, ces derniers contiennent aussi les procès-verbaux des conseils de perfectionnement, institués par le décret du 13 octobre. Ils avaient pour mission d’établir le classement provisoire des élèves et la liste des prix et accessits et de discuter des mesures pour perfectionner l’instruction.

En 1922, l’École acquiert la personnalité civile et l’autonomie financière. Le conseil de perfectionnement et le conseil de l’École disparaissent. Le premier est remplacé par un nouveau conseil de l’École dont les attributions, très étendues, se rapprochent de celles d’un Conseil d’administration ; le second est remplacé par un comité d’enseignement qui reprend sa composition. Celui-ci avait pour rôle de traiter de toute question très concrètement relative à l’enseignement. Ces décisions étaient prises en collaboration avec le conseil de l’École.

Par arrêté du 20 mars 1939, l’École est réincorporée dans le ministère des Travaux Publics. Le conseil de l’École, chargé non seulement des questions relatives à l’enseignement mais aussi des questions d’ordre administratif, disparaît pour renaître sous le nom de conseil de perfectionnement.

Cette collection est également enrichie d’autres écrits comme ceux d’Émile Malézieux parus chez Dunod en 1873-1897, des décrets d'organisation (comme celui du 18 juillet 1890) ou encore des programmes d’enseignement.

Page précédente